Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 19:30

pastoureau.jpg

 

L'ouvrage de Michel Pastoureau, historien "à la mode" mais pas seulement, regorge d'anecdotes pour ceux qui aiment en raconter.

Il répond également à de multiples questions : pourquoi le drapeau de la France est-il devenu bleu, blanc et rouge ? Comment le bleu est-il devenu la couleur préférée des Européens ? Pourquoi se mariait-on autrefois en rouge ? Le blanc est-il une couleur ?

 

 

Comment le bleu est-il devenu la couleur préférée des Européens ? 

En ce début de XXIème siècle, la couleur préférée des Européens se révèle être le bleu (il est couramment porté avec notamment le jeans, il apparaît sur le drapeau européen et même sur celui de l'ONU). Après avoir été adopté par la République, à l'origine subversive, le bleu représente désormais le conformisme. 

Suite notamment à la Réforme protestante du XVIème siècle, une inversion surprenante s'est produite : le bleu, couleur féminine durant le Moyen Age, s'avère aujourd'hui masculin (il suffit de regarder la chambre des enfants) tandis que le rouge, sous une forme rosée, a fait le chemin inverse.

   

   

Pourquoi se mariait-on autrefois en rouge ? 

On se mariait autrefois en rouge car il constituait un reflet du pouvoir, de la noblesse, du luxe ou de la fête. De plus, la virginité au moment du mariage, associée au blanc, s'avérait secondaire notamment chez les Romains. Lorsque les valeurs bourgeoises s'imposent, le fait de savoir qui est le père de l'enfant devient primordial tout comme la pureté, le blanc devient alors la couleur du mariage.

Cette teinte aurait pu être celle du drapeau de France mais en 1848, certains penseurs ou hommes politiques parmi lesquels Lamartine, prirent la défense du drapeau tricolore. Là aussi est survenue une inversion insolite : le rouge en 1789 est toujours lié au pouvoir, la Constituante décrète donc de placer des drapeaux de cette coloration afin de prévenir d'une éventuelle répression et de décourager les troubles. En juillet 1791, suite à l'épisode de Varennes, la foule se rassemble malgré tout sur le Champs-de-Mars. Bailly décide alors de placer des drapeaux rouges (dans les rues et aux carrefours comme le décret l'indique) mais une intervention armée se déroulera et coûtera la vie à une cinquantaine d'hommes. Les insurgés utiliseront alors un drapeau "teinté par le sang des martyrs", le rouge, symbole du pouvoir, devient donc la couleur révolutionnaire et, durant le siècle de l'industrialisation, des luttes ouvrières à travers le monde. 

Mais les anciennes représentations subsistent et le rouge est toujours utilisé pour orner les opéras (lieu de luxe et de pouvoir), les théâtres, le père Noêl, etc.

   

 

Le blanc est-il une vraie couleur ?

Cette question se pose aujourd'hui  mais le blanc était autrefois considéré comme une vraie couleur. Avec le noir et le rouge, il compose même la base du système antique des couleurs. 

Au Moyen Age, avec l'apparition du papier, le blanc devient peu à peu comme transparent ou absent ("avoir un blanc", "faire une nuit blanche", etc.).  Il s'oppose peu à peu au rouge qui symbolise la guerre alors qu'un drapeau blanc agité signifie une demande de paix lors de la Guerre Cent Ans.

Au fil du temps, il devient la couleur de l'hygiène. Jusqu'au XXème siècle, personne n'imagine dormir dans des draps autres que de la couleur blanche.

 

Le blanc possède un symbolisme solidement ancré dans le temps et quasi-universel avec  l'innocence, la lumière divine ou la pureté. Le monde contemporain y a simplement ajouté l'idée du froid.

 

Enfin le blanc représente le cycle de la vie.

   Dans notre univers mental commun, l'enfance (le berceau, la pureté) et la vieillesse (cheveux blancs, la sagesse) sont associés au blanc. La vie (la naissance, l'innocence et le berceau) est reliée à la mort (le linceul) par le biais du blanc.

 

 

Michel Pastoureau, Dominique Simonnet, Le livre des couleurs, Panama, 2005.

 

 

Michel Pastoureau, article sur le bleu, l'Express

 

 

Michel Pastoureau, article sur le rouge, l'Express

 

 

Michel Pastoureau, article sur le blanc, L'Express

 

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

le drapeau aux trois couleurs, aux trois histoires différentes (2)

 

L'histoire des couleurs : le maillot jaune (3)  

 

  00000                    000000                          000000000

 

 

  Life's too good !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

1492 Et Sa Présentation

  • : 1492blog
  • 1492blog
  • : Passionné par l'Histoire et la Géographie, tout m'intéresse car ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons.
  • Contact

Rechercher

Les Archives Ultra-Locales

Boîtes Pour Ranger Les Articles