Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 11:41

Après  Broken Flowers en 2005,

 

Little Miss Sunshine, Indigènes, C.R.A.Z.Y. , Romanzo Criminale en 2006,  


La vie des autres, Persépolis, De l'autre côté, Lust, Caution, 

La graine et le mulet ou encore La visite de la Fanfare en 2007, 

 

Into the Wild , Les citronniers ou There will be blood en 2008, 

 

Tetro, Looking for Eric, Slumdog millionnaire ou Le Ruban blanc en 2009,

 

Dans ses yeux, Gainsbourg, vie héroïque, A serious man 

et Tamara drew en 2010,

 

Le Chat du Rabbin, Le Havre, Habemus Papam et Une séparation en 2011

 

To Rome with Love en 2012

 

NOUS AVONS PU reVOIR,  l'autre soir,

 

 

  Va, vis et deviens 

 

 

000          00                 000                     000                              000

 

Un soir en hiver. Début de l'année 2005. Direction la Ferme du Buisson. L'obsession? Arriver à l'heure. Rien que pour visionner les bandes-annonces. Ce jour-là, un regard maternel déchire l'écran. Suivent des plans tous émouvants mais ni mièvres, ni anxiogènes, la fête, l'Amour, la guerre, un enfant qui grandit, etc. On se regarde, on se dit que l'on tient "Le Film" que l'on attend, une sorte de messie cinématographique.

 

 


 

L'Histoire. 1984. Rien à voir avec Orwell. Les événements relatés concernent l'Afrique et Israël. "L'opération Moïse" est alors organisée afin de rapatrier les juifs noirs d'Ethiopie. Ces derniers, les Falashas, se trouvent dans un camp de réfugiés soudanais.

Une mère chrétienne croise le regard d'une femme juive, anéantie par la perte de son enfant, le matin même. Le destin lie instantanément les deux mamans et cet enfant. Il gagne donc la Terre promise, le seul moyen de fuir la misère. Chassé pour son bien par sa mère naturelle, seul quasiment dés son arrivée suite à la mort de sa mère adoptive mais tellement bienveillante, l'enfant doit se faire passer à la fois pour un Juif et un orphelin.

 

Ce film commence donc de la plus triste des manières. Juif, Schlomo le devient (ses premiers pas dans la religion se révèlent drôles) mais orphelin il refuse cette condition et les paroles maternelles "va, vis et deviens" continueront de résonner en lui. Surmontant les deux mensonges initiaux, Schlomo nous embarque dans sa vie et nous, les spectateurs, ressortons grandis de la salle.

Bref, film à voir et à revoir. Un moment d'humanité rare et précieux. Au cinéma, nous étions convertis depuis longtemps mais cette oeuvre vient renforcer nos croyances et le culte dédié aux Frères Lumières.

Puisse ce film devenir le Prophète de la tolérance et de la paix, en Israël, en Afrique et partout ailleurs.

 

 

000000000000000000000000000000000000000000000000

 

 

 

  00000                    000000                          000000000

 

 

  Life's too good !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ava 10/04/2012 16:52

ce film est grand! A voir absolument!

1492 Et Sa Présentation

  • : 1492blog
  • 1492blog
  • : Passionné par l'Histoire et la Géographie, tout m'intéresse car ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons.
  • Contact

Rechercher

Les Archives Ultra-Locales

Boîtes Pour Ranger Les Articles