Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 11:55

Rome. Mars 2012.

 

Le forum, le temple de Castor et Pollux, les ruines du Palatin, le Colisée, le Vatican, la chapelle Sixtine et les chambres de Raphaël, les ruelles du Trastevere, la piazza di Spagna, etc.

 

"Une vie ne suffirait pas à tout y voir" mais nous espérons y retourner le plus vite possible (après avoir visité Lisbonne, Séville, Rio de Janeiro, Bamako, Moscou, Johannesburg, Jérusalem, Djakarta, etc.)


 

000          00                 000                     000                              000


Rome, un dimanche (1/7)

 

Rome, un lundi (2/7)

 

Rome, un mardi (3/7)

 

Rome, un mercredi (4/7)

 

000          00                 000                     000                              000

 

Rome. Un jeudi. 

 

  Rome 2012 289

Ce ciel bleu romain, les odeurs de citron, dés le matin, assurément, nous manqueront.

Rome-2012-292.JPG

 

 

Rome-2012-298.JPG

 

Toujours en marchant, nous reprenons notre bâton de pélerins touristes. Notre première halte, aujourd'hui, se fera dans la première Eglise du monde "la mère de toutes les Eglises" comme ils disent dans les guides écrits pour nous en rémission de nos envies de voyager.

 

Rome-2012-302.JPG

 

Cette Basilique fut éfifiée non loin de la propriété d'une famille patricienne, les Laterani, ce qui explique son nom de Saint Jean de Latran.

Bien que construite sous Constantin, l'Empereur romain qui a adopté la religion chrétienne et fait cesser les persécutions, l'actuelle construction de cette Basilique date du XVIIème siècle.

 

 

Rome-2012-304.JPG

 

Ce baptistère octogonal date du IVème siècle. Les 8 colonnes de porphyre rouge soutiennent un entablement de 8 colonnes de marbre blanc. La bataille du Pont Milvius qui opposa Maxence à Constantin est visible sur le dôme.  Cette victoire de Constantin marque le début  de la conversion de l'Empereur au Christinisme.

 

 

 

 

Les Thermes de Caracalla.

 

http://www.unicaen.fr/Maquette des thermes de Caracalla


Rome 2012 305

 

A partir de 212, Caracalla fait construire les Thermae Antoninianae qui, une fois achevée, occuperont une superficie d’environ 9 hectares. Ils pourront ensuite accueillir environ 1600 personnes en même temps.

 

Rome-2012-307.JPG


Aucun parcours n'est imposé mais, le plus souvent, les Romains se rendaient d'abord dans une sorte d'étuve (le laconium), ils passaient ensuite dans les bains chauds (le caldarium) puis gagnaient les bains tièdes (le tepidarium). De là ils rejoignaient la salle froide, la plus vaste, le frigidarium.

 

Rome-2012-324.JPG

 

Le Frigidarium constituait une vaste salle circulaire avec sa coupole. On voit ci-dessus ses ruines tandis que la maquette ci-dessous donne un aperçu de l'étendue de ce bâtiment.


thermes-de-Caracalla-maquette.jpg

 

http://www.unicaen.fr/images virutelles des thermes de Caracalla

 

 

La balade continue... quasiment au hasard. Nous voulons simplement rejoindre le quartier du Trastevere.


Rome-2012-325.JPGSur le chemin, non loin des thermes de Caracalla, d'emblée un souvenir agréable, se trouve le Circus maximus etRome-2012-326.JPGen arrière-plan les monuments du Palatin

circus-maximus.jpg

http://www.maquettes-historiques.net/page18G.html

 

 

Après avoir longé ce terrain devenu un peu vague, on se retrouve sur les traces du film Vacances romaines et sa bouche de la vérité. Nous n'avons pas osé y glisser notre main car il faut paraît-il, pour le faire sans danger, être "sans reproche".

 

 

 

Rome-2012-349.JPG

  La bocca della verita

Rome-2012-346.JPG

 

 

Rome-2012-328.JPG 

Hermodoros, un architecte grec, a construit ce temple circulaire au IIème sicèle avant J. - C., ce qui en fait un un des plus anciens que Rome ait pu conserver. La cella où se trouve la statue du Dieu (culte de Vesta ou plutôt d'Hercule vengeur, un héros protecteur des marchands), est entourée de colonnes corinthiennes.


A proximité se trouve le temple rectangulaire de Portunus, divinité du port fluvial. Il constitue un exemple typique de l'architecture gréco-romaine du IIe siècle av J-C., des colonnes ioniques composant la façade.


Rome-2012-343.JPG

 

 

Le Tibre et donc le port antique ne se trouve pas très loin du temple de Portanus.

Rome-2012-350.JPG

 

L'île tibérine 

Rome-2012-352.JPG

 

 

Rome-2012-360.JPG

 

http://www.mediterranees.net/ Le théâtre de Marcellus

 

Rome 2012 361

 

Rome 2012 364

 

 

Rome-2012-374.JPG

  Le Tibre guide nos pas vers le Trastevere

Rome-2012-375.JPG

 


 

 

Rome-2012-376.JPG

 

Cette collection de Vespa ne trompe pas... Les ruelles étroites du quartier populaire ne sont plus très loin.

 

rome-2-001.JPG

 

rome-2-002.JPG

 

rome-2-005.JPG

 

rome-2-007.JPG

 

rome-2-008.JPG

 

rome 2 009

 

Construite vers 220, la Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere fut peut-être le premier lieu de culte chrétien officiellement ouvert au public. Selon l'histoire rapporté par Eusèbe de Césarée (l'auteur, dés le IIIème siècle, de l'Histoire ecclésiastique), une source d'huile apparut vers -38 aurait permis à la population juive d'y voir l'annonce de l'arrivée du Messie.  

 

rome-2-010.JPG

 

rome-2-011.JPG

 

rome-2-015.JPG

 

  Ici, Saint-Antoine-de-Padoue est l'objet d'un culte actif.

rome-2-013.JPG

 

rome-2-017.JPG

 

 

Nous repassons le Tibre et partons en direction du Panthéon.

 

rome 2 024

  Cette petite place et sa terrasse de café possèdent un charme rare, une ambiance quasi-théâtrale.

 

rome-2-025.JPG

 

  Le Largo Argentina . Cette aire sacrée abrite quatre temples qui sont datés du IVème jusqu'au Ier siècle avant J.-C. (cette place permet de mesurer la différence entre le niveau du sol antique et celui de la ville actuelle, huit mètres et plus de 2000 ans les séparent). 

Localisée sur le champ de Mars et non loin du théâtre de Pompée, la curie du même nom constitue rien moins que l'endroit où Jules César fut assassiné en -44 (ce bâtiment dont il ne reste que la base se trouve, sur la photographie ci-dessus, juste devant les colonnes du temple circulaire).

 

rome-2-027.JPG

 

Sur la maquette, on peut voir l'aire sacrée (dans le cercle) et l'imposant théâtre de Pompée (à droite de cette image).theatre-de-pompee-copie-1.jpg

 

 

Le Panthéon.

 

rome-2-028.JPG

 

À l’origine, le Panthéon constitue un temple dédié à toutes les divinités de l'Antiquité romaine puis ce lieu de culte devient une église au VIIème siècle.

 Aujourd'hui, ce bâtiment monumental s'avère quasiment inchangé depuis sa reconstruction au IIème siècle.

Un endroit aujourd'hui incontournable et impressionnant.

 

rome-2-029.JPG

 

rome-2-033.JPG 

rome-2-050.JPG

 

rome 2 048

 

rome-2-066.JPG

 

Nous terminons la journée au Palazzo del Freddo, un paradis pour les gourmands dépendants... Dans le pays de Dante, l'Enfer n'est peut-être pas très loin...

A l'entrée se trouve une revue de presse élogieuse pour la maison reconnue internationalement apparemment... Malheureusement, un article de l'époque montre que le propriétaire des lieux, durant les années Trente, a préparé en grande pompe une glace pour Benito et Adolf...

Bref, le goût de reviens-y est devenu instantanément très fade.

On cherche à se rassurer, on se dit que la Terrreur qui régnait alors explique cette absence familiale de résistance. Dans le cas contraire, on espére que les enfants de ce glacier sont peut-être moins cons ou plus courageux et valeureux que l'ancêtre? (en attendant, il ne s'agit pas de retirer cet article de presse qui retrace l'événement mais lui donner un sens moins glorieux éviterait, pour le client, ce retour en bouche légèrement gerbant, pour tout vous dire).


 

000          00                 000                     000                              000

 

Rome, un vendredi (6/7)

 

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

 

 

  00000                    000000                          000000000

 

 

  Life's too good !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

1492 Et Sa Présentation

  • : 1492blog
  • 1492blog
  • : Passionné par l'Histoire et la Géographie, tout m'intéresse car ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons.
  • Contact

Rechercher

Les Archives Ultra-Locales

Boîtes Pour Ranger Les Articles