Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 09:02

Après avoir évoqué des souvenirs de son enfance, Mona Ozouf propose une réflexion sur la nation française. "Entre l'universel et le particulier", elle dévoile une vision historique, en marge du politiquement correct, à partir de récits individuels.

 

Entre une mère institutrice, une grand-mère catholique et un père décédé se déroulent, durant les années Trente, l'enfance de Mona Sohier. Son père disparaît alors qu'elle est âgée d'à peine quatre ans. Ce père instituteur, censé défendre les visions de la IIIème République et donc d'une France une et indivisible, militant de la cause bretonne, agnostique mais ami des curés, sans doute libertaire et admirateur de Lénine, bref, ce personnage se révèle énigmatique. Il s'avère très vite absent mais peut-être plus présent qu'un père vivant (sa photographie est sans cesse visible, il revient dans les discussions en permanence notamment par le biais de "si ton père te voyait").

La grand-mère, femme de marin, tenait un bistro de village dans le Léon. Prenant la maison en main, empêchant l'intrusion de toute homme, cette grand-mère allie despotisme et tendresse (le sexe fort, pour elle, est féminin). Catholique, elle envoie sa fille à l'école laïque. 


La foi chrétienne, la foi bretonne et la foi envers l'école construisent la petite Mona (ce prénom dérangera longtemps le besoin de conformité de l'enfant Sohier). Par exemple, l'école célèbre les Fédérés de Bretagne et d'Anjou qui abjurent en 1792 leur particularité tandis qu'à la maison, on les appelle les traîtres. A l'église, à la maison et à l'école, on n'admire pas les mêmes personnes. Il faut rappeler que les parents sont ... instituteurs, les contradictions sont donc nombreuses.

 

    A travers cet essai politique, l'historienne bretonne pose de nombreuses questions éminemment actuelles. Pourquoi la France est-elle allergique à la pluralité? Faut-il toujours opposer républicanisme et particularisme? Comment peut-on combiner les attachements au particulier et l'exigence de l'universel? L'unité de la France doit-elle se faire par composition de la diversité ou par l'autorité du centre? Michelet et tous les tenants de la vision autoritaire de la République, celle qui domine toujours aujourd'hui, en prennent pour leur grade mais la manière de le dire est tellement belle qu'elle peut retourner l'esprit des gens les plus convaincus qui disent "je suis fermement attaché à la République et à la nation qui doit être une et indivisible". Après la lecture de Composition française, on peut toujours dire "je suis fier d'être français, je suis fier d'être républicain" mais il se peut que le doute s'immisce: "je suis républicain mais la richesse de la France ne tient-elle pas de sa diversité?".

 

    En 2012, la France demeure réticente par rapport au particulier. On peut le regretter mais on a le aussi le droit d'espérer que l'universel ne contredit pas toujours la nécessité de cultiver sa différence.

 

   En attendant, la lecture d'une Composition française, titre qui rendit sceptique l'éditeur, permet à toutes les périphéries de reprendre espoir. Etre français ne revient pas seulement à accepter les jacobines et centrales décisions.

   Ainsi, le titre se veut polysémique : il rappelle à la fois l'exercice de l'école, la croyance en un avenir meilleur dû à la République et la nécessité de composer avec la diversité de la France et l'universel.

 

   A lire absolument et pas seulement en Bretagne.

 

 

 

 

Lien avec une vidéo : rencontre avec Mona Ozouf aux Champs-libres (Rennes)

 

 

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000

 

 

 

  00000                    000000                          000000000

 

 

  Life's too good !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

1492 Et Sa Présentation

  • : 1492blog
  • 1492blog
  • : Passionné par l'Histoire et la Géographie, tout m'intéresse car ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons.
  • Contact

Rechercher

Les Archives Ultra-Locales

Boîtes Pour Ranger Les Articles