Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 16:24

Après Va,vis et deviens ou Broken Flowers en 2005, Little Miss Sunshine, Indigènes, C.R.A.Z.Y. , Romanzo Criminale en 2006,  

La vie des autres, Persépolis, De l'autre côté, La graine et le mulet ou encore La visite de la Fanfare en 2007, 

Into the Wild ou There will be blood en 2008, 

Slumdog millionnaire ou Le Ruban blanc en 2009,

Gainsbourg, A serious man  et Tamara drew en 2010,

Le Havre, Habemus Papam et Une séparation en 2011

 

NOUS AVONS PU reVOIR,  ce soir,

 

 

   La Visite de la fanfare

 

 

000          00                 000                     000                              000

 

Voyage en Israël. Dans les années 90, une route prise par erreur fait vivre une épopée étrange à son auteur. Cette histoire qui pourrait symbolisée une vie banale ou ratée amène cet Egyptien, un dramaturge, à passer la nuit dans une ville en périphérie de Tel-Aviv. Vécue comme une mésaventure au beau milieu de nulle part et une rencontre avec la population de Netanya, l'anecdote en transit dans l'esprit d'Ali Salem deviendra, tour à tour, ouvrage et  film à la beauté, elle aussi, venue d'un ailleurs introuvable sur les bonnes cartes routières. Dans cette fable, il faut se perdre afin de mieux s'y retrouver.


L'Histoire. Une fanfare de la police cairote se retrouve, suite à un quiproquo, dans la ville de Bet Hatikvah "la maison de l'espoir" où personne ne les attend. A l'origine, il devait donner un concert au centre culturel arabe de la ville de... Petah Tikvah "la porte de l'espoir". Les images abondent comme les parallèles en tout genre. Israël. Construction de l'esprit devenue réalité qui prend des allures différentes. Front pionnier dynamique, c'est la porte de l'espoir. Endroit paumé, vous en trouverez un exemple dans cette maison de l'espoir.

 

De là, les événements surréalistes et absurdes s'enchaînent. Déconnecté de toute réalité, le lieu ne possède aucun hôtel et son service de transports laisse les musiciens dans l'attente du lendemain. Bref, un choc culturel nous est promis. D'un côté, les musiciens égyptiens et leur uniforme, de l'autre une population fantomatique. Cette équipée sauvage nous entraîne jusqu'au beau milieu de la nuit. Les musiciens vont s'éparpiller dans différentes maisons et on va les voir séparement se faire une place dans ces contrées lointaines dont ils vont finir par se rapprocher.

 

 


 

 

 

Ce film, hymne à la tolérance, bijou d'humour, restera dans les esprits. Pour sa douceur et sa finesse. Pour son analyse aussi. La distance prise par le réalisateur par rapport aux problèmes contemporains ne fait pas oublier, bien au contraire, le côté crucial de cette Histoire. Le film et le cinéma en général apportent cette réflexion vitale et artistique.

La Visite de la fanfare? Un film pour lequel prendre le temps est nécessaire, il vous le rendra bien et plus que ça.

 

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000

 

 

 

  00000                    000000                          000000000

 

 

  Life's too good !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

1492 Et Sa Présentation

  • : 1492blog
  • 1492blog
  • : Passionné par l'Histoire et la Géographie, tout m'intéresse car ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons.
  • Contact

Rechercher

Les Archives Ultra-Locales

Boîtes Pour Ranger Les Articles